Série « Confinement » – La bulle de Thierry Lefèvre

 

Bonjour

Je suis là avec vous aujourd’hui parce que  je ne suis pas mort en ce mois d’octobre  de … ?
De … ?

Ah ben ça…

Quelle année ?
Je ne me souviens plus

Cette année-là
Celle-là
La seule

Comme beaucoup le pensaient
Ils le pensaient
Mais ne disaient rien
Non
Comment dire à un gamin
« Tu sais
Bientôt tu seras mort »

Non
Ils ne disaient rien

Mais les yeux
Eux
Les yeux
Leurs yeux
Laissaient voir
L’histoire d’un enfant couché dans son lit
Et qui ne retrouverait plus l’air du dehors
Les bords de la rivière

La fenêtre de ma chambre donnait sur la cour de l’école

A ma première quinte de toux

Ma mère m’avait dit qu’aujourd’hui je n’irais pas à l’école
« Tu vas rester avec moi aujourd’hui »
Qu’elle avait dit
« Et demain si cela va mieux tu retrouveras tes camarades »

Ma mère était
Comme on dit

Une mère au foyer
La mère du foyer
Mais un foyer sans feu
Et moi
Je maudissais cette toux qui me laissait près d’elle
Au foyer

La fenêtre donnait sur la cour de l’école
Je voyais de derrière mon carreau
Zven Sylla Magali Carlo
Vigo Egon Milan Virgil
Bilal Bérénice Tilda Arnaud Mina et les autres encore
Qui se rangeaient en bas
Face au mur du préau

Bientôt ils monteraient
Deux par deux pour entrer
Dans la classe B 2
De Monsieur Gardel
Notre Maître
Et retrouveraient leurs places

Je resterais moi
Dans le creux de mon lit
Seul
Avec ma mère

Extrait de La bulle de Thierry Lefèvre

Lire le texte intégral de Thierry Lefèvre au format PDF

 

Ce texte a été écrit dans le cadre de la série de commandes « Confinement », une initiative du Centre des Écritures Dramatiques Wallonie-Bruxelles, en partenariat avec Pierre de Lune, Centre Scénique Jeunes Publics de Bruxelles. 

Tagués avec : , , , ,