L’auteur ontarien Robert Marinier remporte le Prix du CED-WB 2016

robert.marinierLe quatrième Prix du Centre des écritures dramatiques Wallonie-Bruxelles de la Fondation pour l’avancement du théâtre francophone au Canada a été remis le 1er juin à Québec par Émile Lansman, fondateur du CED-WB, à l’auteur ontarien Robert Marinier. Cette remise de prix organisée par l’ATFC s’est tenue pendant le Carrefour international de théâtre.

Robert Marinier œuvre au théâtre et à la télévision depuis plus de quarante ans. Diplômé de l’École Nationale de Théâtre du Canada en interprétation et formé en création dramatique et en improvisation aux ateliers Alain Knapp à Paris, il est devenu un homme de théâtre polyvalent.

Interprète, metteur en scène, enseignant, conseiller dramaturgique, il est aussi l’auteur d’une dizaine de pièces de théâtre, dont À la gauche de Dieu, Épinal et L’Insomnie. Cette dernière a été mise en lice pour le prix Trillium 1997 (prix qui récompense les écrivaines et écrivains francophones de l’Ontario)  et le prix du Gouverneur général 1998. Robert a été récipiendaire du Prix Théâtre LeDroit (1996) et du Prix d’excellence artistique Théâtre Action (1996).

Avec le Prix du CED-WB, Robert Marinier bénéficiera d’une résidence d’écriture d’un mois à Mariemont, au cours de la saison 2016-2017. Il y développera son texte en chantier Les contes de l’apocalypse, une œuvre qui se penche sur l’exploration de cette particularité qui pousse les humains à ignorer les grands problèmes, ou à se convaincre qu’ils n’existent pas.

Avec Les contes de l’apocalypse, le réchauffement de la planète bat son plein : les glaciers ont disparu, le niveau des océans a monté de plusieurs mètres, des populations entières sont déplacées, les réseaux de transport se sont effondrés, l’agriculture et l’élevage ont été dévastés par les inondations et les sécheresses à répétition, les émeutes de la faim sont fréquentes, des milices locales prennent le pouvoir dans les communautés et les gouvernements tombent…

Au milieu de ce désastre, un homme, Guy, est convaincu que sa vie n’est qu’une pièce de théâtre dans laquelle il est le personnage principal et que toutes les catastrophes qui sévissent font partie de l’intrigue dramatique de la pièce. Il tente désespérément de comprendre le rôle qu’il doit jouer.

Tagués avec : , , , ,