Prix des Metteurs en scène 2020, et les textes lauréats sont…

Attribués exclusivement par des metteuses et metteurs en scène, ces Prix organisés par le CED-WB visent à encourager et valoriser les écritures dramatiques contemporaines, tout en les mettant en contact direct avec celles et ceux qui sont les plus à même de leur donner vie sur scène. Pour ces prix deux jurys sont mis sur pied, chacun attribuant « son » prix à l’un des 12 textes finalistes.

Les 12 textes finalistes des Prix 2020 étaient :

  • Aussi long que le silence d’Alex Lorette
  • C’est l’histoire d’une fille de Marie Vaiana
  • Cheval, cube et micro de Clément Laloy
  • Devant les yeux de Caroline Logiou
  • Fauve de Denis Rose
  • J’ai creusé un fleuve et je me suis jeté dedans de Thomas Depryck
  • Jean Kiflippe de Didier Poiteaux
  • Là où le soleil se couche de Axel Cornil
  • Le fragile de Valériane De Maerteleire
  • Le motel de Sophie Landresse
  • Le paradoxe de Billy de Ludovic Drouet
  • Sexplay de Camille Husson

Le jury du Prix des Metteurs en Scène «en Belgique» 2020, composé de metteuses et metteurs en scène travaillant en Fédération Wallonie-Bruxelles, a attribué son prix à : Là où le soleil se couche d’Axel Cornil.

Là où le soleil se couche est une fable épique sur le mythe des grandes fins : fin de l’Histoire, fin de la Civilisation et fin de la fiction dramatique. Tout au long du texte les couches de récit se croisent, s’entremêlent, en viennent à se confondre, interrogeant notre besoin européen de fantasmer notre propre fin.

Auteur et metteur en scène belge, Axel Cornil adore les aventures de bandes et les brûlots poétiques. Sa compagnie s’appelle Sales gosses, cela dit à peu près tout ce qu’il est nécessaire à savoir sur sa pratique théâtrale.

Le jury du Prix des Metteurs en Scène «hors Belgique» 2020, constitué de metteuses et metteurs en scène exerçant hors Fédération, a attribué son prix à : Le paradoxe de Billy de Ludovic Drouet.

La nuit, la forêt. Deux corps sont découverts. Une femme et un homme. Un inspecteur est dépêché sur place. Il croise les versions : règlement de compte ou crime rituel ? Aucun détail n’est insignifiant. C’est un puzzle. Mais son enquête se heurte à des incohérences. Quelque chose d’autre semble avoir eu lieu. Au-delà du fait divers, une chasse d’un nouveau genre est en train de s’ouvrir.

Né en 1989, Ludovic Drouet est auteur et metteur en scène. Avant de suivre des études à l’INSAS, il anime des ateliers d’écriture et de théâtre en milieu psychiatrique et carcéral. Depuis, son parcours tente d’interroger la poésie sous-jacente aux états que l’on qualifie d’états-limites et à les retranscrire en mots et en images.

Hormis la bourse attribuée aux auteurs lauréats, ces textes bénéficieront d’un soutien du CED-WB pour favoriser leur diffusion (lecture publique, aide à la recherche d’un éditeur…).