Série « Confinement » – Les Blobs Sisters

 

Sur le plateau, des femmes. L’une d’entre elles est isolée, c’est
CELLE QUI VEUT SORTIR
Le reste du groupe constitue
LE CHOEUR Dans les répliques du CHOEUR, les tirets correspondent à un changement de locutrice.

CELLE QUI VEUT SORTIR
– Je sors

LE CHOEUR
Bruits de bouche désapprobateurs : t-t-t-t-t-t-t-t-t-t-t-t-t-t
– Trop froid
– Trop chaud
– Trop tard
– Trop tôt
– Trop dangereux
– Pas avec ça sur le dos
– Pas par les temps qui courent
– Pas par un temps pareil
– Dégueulasse ce temps
– À pas mettre un chien dehors !
– Alors une chienne !
– Il pue ce temps
– Il fout les chocottes
– Les miquettes
– Les pétoches
– Pas folle, non ?

CELLE QUI VEUT SORTIR
– Je sors

LE CHOEUR
– Fais pas ta têtue
– NON on t’a dit NON c’est pas clair ?
– Et pour voir qui, d’ailleurs ?
– Aller chercher quoi ?
– Pas la peine de répondre, de toute façon c’est NON.
– À quoi ça te servirait de sortir ?
– Qu’est-ce que ça te rapporterait ?
– Et qu’est-ce qu’on devient, nous, si tu t’en vas ?
– Faudrait peut-être arrêter de penser qu’à ta mijole de temps en temps
– T’es pas toute seule
– Comment t’es attifée ? Et ces couleurs ? C’est pas Carnaval !
– Pas chez nous
– Pas comme ça
– Dans cette tenue
– à cette heure-ci
– Par ce temps là.
– Et que dirait ton père
– Ta mère
Ensemble, sur l’air de la chanson : tes frères zé soeurs /ho ho ho ho /Ce s’ra pas le bonheu…eur.
– Et que dirait le roi ?
– Le président d’à côté ?
– La chancelière, de l’autre côté ?
– Et Dieu, il en dirait quoi, Dieu ?
– Et Bouddha ?
– Allah ?
– Tous leurs potes qui nous regardent de quelque part, la pipe au bec et les bras croisés ?
– Il t’attendent, tu sais, ils te guettent, ils te regardent et il se disent :
Ensemble, parodique : Elle va s’planter. Si elle sort, c’est sûr, elle va se planter. Mais qu’est-ce que je vois, qu’est-ce qu’elle fait, là, elle sort ? Elle sort quand même ? Alors qu’on l’avait prévenue ? Elle est sortie ? Ho la garce ! Hééééé paf ! Voilà, elle s’est pris le réverbère ! On l’avait prévenue, pourtant ! Dommage pour elle. L’a une sale gueule, maintenant. Moi avec une gueule comme ça, je rentre illico presto…Comment ? Quoi ? Qu’est-ce que tu dis ? « Ce réverbère n’était pas là il y a deux secondes et puis paf !, au moment où j’arrive, je cherche un truc dans mon sac, et paf !, le réverbère, oups ! Aïe aïe aïe, la gueule dedans ! » Oui bon ben, si on peut plus s’amuser, à quoi ça sert de s’appeler Dieu-Bouddha-etc…. On peut garder un peu le sens de l’humour, oui ?
– Alors, tu veux toujours sortir ?
– Attention ! Un coup de réverbère dans la gueule, ça peut faire mal..

CELLE QUI VEUT SORTIR (Un petit peu d’exaspération)
– Je sors

Extrait de Les Blobs Sisters de Virginie Thirion

Lire le texte intégral de Virginie Thirion au format PDF

Ce texte a été écrit dans le cadre de la série de commandes « Confinement », une initiative du Centre des Écritures Dramatiques  Wallonie-Bruxelles, en partenariat avec Pierre de Lune, Centre Scénique Jeunes Publics de Bruxelles.

Tagués avec : , , , ,