Textes inédits au Kicks festival avec Muriel Coquet et Elsa Poisot

Avec les avant soirées du comité, le Théâtre de L’Ancre propose, lors du Kicks festival, de découvrir le texte inédit d’un(e) jeune auteur(e) mis en voix par les membres du comité de lecteurs et d’en rencontrer l’auteur.

  • Le Splendide Hôtel de Muriel Cocquet – texte en chantier –
    Nourri au biberon de SHINING, ce texte qui allie thriller, fantastique et parole poétique se joue sur deux périodes : le « présent » (vers 2180) et le passé (vers 2100). Il met en scène un homme d’affaires en géo-ingénierie, un ministre (qui n’arrive pas), le personnel de l’hôtel, une petite fille sourde-muette, son arrière-grand-mère, deux femmes qui ont le shining.Muriel Cocquet a suivi un cursus en littérature allemande, puis au Conservatoire Royal de Liège (ESACT). Elle a ensuite travaillé comme comédienne en Belgique puis elle a fondé à Lille la compagnie La Lune qui gronde. Elle a écrit et créé Enfants en 2017, spectacle dont le texte est publié aux éditions Lansman. Elle crée cette saison Parklands, son second texte. Elle mène des actions culturelles, ateliers théâtre et ateliers d’écriture auprès d’adultes, d’adolescents et de publics éloignés de la culture. Elle est membre des collectifs « le188 » et « Faire Salon ».> Le Splendide Hôtel sera à découvrir le 21 février 2020 à 18h30.

 

  • Monsieur Heinz et la Prisonnière Espagnole d’Elsa Poisot – texte en chantier –
    « Comment élever un enfant à l’ère du capitalisme mondialisé, de la corruption, des lobbies, du désenchantement européen et de la désobéissance civile ? À l’heure de l’obsession autour de l’identité nationale, quelles valeurs transmettre à un enfant dans un pays où un pan de la population est incarcéré dans une extranéité dont le terme “issu de l’immigration” est un rappel constant ?*» Dans ce texte, Elsa Poisot nous parle de l’enfance et des liens familiaux à travers les histoires d’Adrien et de Miette dont les destinées s’opposent mais qu’un événement va réunir.* Léonora Miano, Le Monde, 5/11/19Comédienne, metteuse en scène et autrice, Elsa Poisot s’est formée à l’ESACT (Conservatoire Royal de Liège). Elle a joué dans plusieurs pièces notamment au Théâtre de Poche (Minute Papillon, Beautiful thing, Chatroom…) avant de créer en 2009 Écarlate, la compagnie au sein de laquelle est imaginé Ti Man Maille sélectionné aux Rencontres Théâtre Jeune Public de Huy. C’est le début d’une exploration de sujets qui lui sont chers : la littérature, les rapports nord-sud, l’identité, le genre,… tout ce qui traite du rapport complexe entre nature et culture. Elle s’attèle à ces thématiques en concevant avec Line Guellati le festival Autrices et en écrivant et réalisant sa première mise en scène Kinky Birds. Ce texte édité chez Lansman a reçu le prix des metteurs en scène CED-WB, et a été nominé pour le prix Sony Labou Tansi 2018. En 2019, elle se consacre à ses trois nouveaux projets d’écriture, Buddy Body, 24h et Monsieur Heinz et la Prisonnière Espagnole. En 2021, elle sera sur scène dans La vie comme elle vient d’Alex Lorette, mis en scène par Denis M’Punga. Parallèlement à son travail artistique, elle porte le projet La deuxième Scène qui comporte notamment la réalisation d’une étude inédite pour un état des lieux sur les inégalités hommes/femmes dans le spectacle vivant.> Monsieur Heinz et la Prisonnière Espagnole  – lecture reportée

Ces lectures sont organisées par le Théâtre de L’Ancre et le Centre des Écritures Dramatiques Wallonie-Bruxelles (CED-WB).
Infos et réservations : info(at)ancre.be – 071/314 079
Gratuit (lecture + un verre – vin ou soft + grignotage)

Tagués avec : , , ,